Bourse suisse: début de semaine en fanfare, le SMI repasse les 11.400 points

Le SMI a terminé en hausse de 0,98% à 11.406,26 points, avec un plus haut à 11.406,90 et un plus bas à 11.290,90. Le SLI a gagné 1,07% à 1770,20 points.

Sur les 30 valeurs vedettes, 26 ont progressé et quatre reculé.

La Bourse suisse a entamé la semaine sur une note positive. Après avoir connu un creux en fin de matinée qui lui a fait brièvement virer au rouge, le SMI est reparti de l'avant et a progressé plus ou moins régulièrement, accentuant ses gains dans le sillage de Wall Street et terminant au-dessus de la barre des 11'400 points, à un cheveu de son plus haut du jour.

A New York, Wall Street gagnait du terrain en matinée, début d'une semaine qui sera chargée en résultats d'entreprises et, déjà, dans l'attente de la Réserve Fédérale américaine (Fed) et de ses décisions de politique monétaire, la semaine prochaine.

Il devrait y avoir du mouvement cette semaine alors qu'on va être inondés de résultats et d'indicateurs macro-économiques clés.
Patrick O'Hare, de Briefing.com

«Il devrait y avoir du mouvement cette semaine alors qu'on va être inondés de résultats et d'indicateurs macro-économiques clés comme, jeudi, la première estimation de la croissance du PIB au quatrième trimestre, les ventes de logements neufs et vendredi les dépenses des ménages et l'indice PCE, la mesure de l'inflation préférée de la Fed», a résumé Patrick O'Hare de Briefing.com.

Pour la croissance, les analystes prévoient un léger ralentissement de l'expansion de la première économie mondiale d'octobre à décembre à 2,6% contre 3,2% au trimestre précédent.

Quant à la banque centrale (Fed) qui se réunit le 31 janvier et 1er février, elle pourrait ralentir sa hausse de taux à un quart de point de pourcentage contre un demi-point en décembre, si l'on en croit les indications de membres du Comité monétaire vendredi.

En Suisse, la saison des résultats annuels a marqué une pause. Pour ce qui est des blue chips, elle reprendra mercredi avec Givaudan et Lonza, suivis par SGS jeudi.

Le SMI a terminé en hausse de 0,98% à 11.406,26 points, avec un plus haut à 11.406,90 et un plus bas à 11.290,90. Le SLI a gagné 1,07% à 1770,20 points et le SPI 1,03% à 14.650,37 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 26 ont progressé et quatre reculé.

Givaudan (-0,9%) a fini lanterne rouge derrière les assureurs Zurich (-0,6%), Swiss Re et Swiss Life (chacun -0,2%). Le géant genevois des parfums et arômes a fait les frais de la publication de chiffres décevants de la part de son concurrent Symrise. Pour ce qui est des chiffres attendus mercredi, les analystes tablent sur un chiffre d'affaires de 7,2 milliards de francs et un bénéfice net de 826 millions.

Le podium du jour se compose d'AMS Osram (+3,8%), VAT (+3,7%) et Logitech (+3,3%).

Après les chiffres publiés jeudi passé par Geberit (+1,9%), Julius Bär a relevé l'objectif de cours et confirmé «hold». La demande s'est affaiblie au quatrième trimestre, surtout en Allemagne et en Europe de l'Est, a relevé l'analyste qui estime que les vents contraires persistent en 2023 et que les attentes du consensus sont toujours trop optimistes.

Les poids lourds Novartis (+1,1%), Nestlé (+1,0%) et Roche (+0,4%) ont fini dans le gros du peloton.

Nestlé Health Science (NHSc) investit 43 millions de dollars pour agrandir son usine d'Eau Claire dans le Wisconsin. La filiale du géant agroalimentaire veveysan prévoit d'ajouter deux lignes de production sur son site près de Minneapolis, afin de développer la production de produits prêts à boire.

Goldman Sachs a réduit l'objectif de cours du bon de jouissance Roche et confirmé «buy». L'analyste s'attend à des recettes légèrement inférieures à celles de l'année précédente pour le deuxième semestre.

Aux bancaires, Credit Suisse (+2,2%) poursuit sa remontée. UBS (+0,5%) et Julius Bär (+0,1%) sont restés en retrait.

Holcim (+1,0%) a annoncé le rachat de 13 carrières de sables et d'agrégats auprès de l'américain Pioneer Landscape Centers. Les détails financiers de l'opération n'ont pas été précisés.

Sur le marché élargi, la société immobilière Züblin (+3,9%) a annoncé dimanche le départ avec effet immédiat de l'administrateur Vladislav Osipov afin d'éviter tout dommage éventuel à la réputation du groupe. Le Ministère américain de la justice (DoJ) a annoncé vendredi avoir ouvert une enquête pénale à l'encontre de ce ressortissant helvético-russe.

Le fabricant boudrysan de composants électroniques Cicor (+2,7%) a finalisé l'acquisition de l'intégralité des parts de Phoenix Mecano Digital Elektronik basée en Allemagne ainsi que de Phoenix Mecano Digital sise en Tunisie. Les sites rachetés ont réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires cumulé de 30 millions d'euros qui devrait «significativement» augmenter cette année.

Le spécialiste des solutions de suivi médical à distance SHL Telemedicine (stable) a récolté 12,6 millions de francs en espèces, résultat de l'émission de nouvelles actions lors de l'exercice d'options par des investisseurs. (AWP)

Commentaires