Bourse Zurich: le retour aux taux positifs de la BNS pas encore digéré

A 08h15, le Swiss Market Index grappillait 0,04% à 10'301,57 points dans le marché avant-Bourse. L'ensemble des composantes de l'indice phare de la place zurichoise pointaient dans le vert.

DR
Credit Suisse (+0,1%) a fait l'objet jeudi de diverses spéculations quant à sa réorientation stratégique. Richemont et Swatch (+0,1% chacun) ont vu tous deux leur recommandation d'achat (buy) reconduite par Goldman Sachs. Les poids lourds Nestlé, Novartis et Roche (+1,0% chacun) soutenaient le marché.

La Bourse suisse s'achemine vers une ouverture indécise vendredi, alors le SMI avait clôturé la veille sous le seuil des 10'300 points. Les indices avaient été plombé par les craintes de récession suite à la décision de la Banque nationale suisse (BNS) de relever une nouvelle fois son taux directeur, repassé en territoire positif.

«Les marchés actions sont à la peine, car ils s'attendent à ce que la flambée des taux déclenche une récession mondiale», a commenté, dans une note, Edward Moya, d'Oanda.

La forte impression laissée mercredi par la Réserve fédérale américaine (Fed) a été accentuée jeudi par une vague de relèvements de taux de banques centrales, notamment la Banque d'Angleterre (BoE), mais aussi la BNS, qui mis fin à près de huit ans de taux négatifs en relevant son taux directeur de 75 points de base (pb) à 0,5%.

Souvent considérée comme annonciateur d'une récession économique, l'inversion de la courbe des taux - avec ceux à court terme supérieurs à ceux à long terme - ne cesse de s'accentuer aux Etats-Unis, le taux à deux ans étant grimpé à 4,15%, une première depuis octobre 2007.

A 08h15, le Swiss Market Index grappillait 0,04% à 10'301,57 points dans le marché avant-Bourse concocté par la banque Julius Bär. L'ensemble des composantes de l'indice phare de la place zurichoise pointaient dans le vert.

Credit Suisse (+0,1%) a fait l'objet jeudi de diverses spéculations quant à sa réorientation stratégique, allant d'une scission de sa banque d'affaires en trois unités à une augmentation de capital de plusieurs milliards. Jeudi, le titre avait chuté de 5,6%, clôturant à un plus bas historique de 4,647 francs.

Richemont et Swatch (+0,1% chacun) ont vu tous deux leur recommandation d'achat (buy) reconduite par Goldman Sachs, qui a revu à la hausse son objectif de cours pour la compagnie financière genevoise et raboté celui de la porteur de l'horloger biennois. Les analystes du géant américain signalent que la demande pour les produits de luxe s'est avérée supérieure aux attentes au cours des derniers mois.

Les poids lourds Nestlé, Novartis et Roche (+1,0% chacun) soutenaient le marché.

La multinationale veveysane a annoncé jeudi soir la nomination de Lisa Gibby à la tête de sa communication. A ce titre, elle siégera également à la direction générale du groupe.

Vontobel a par ailleurs abaissé son objectif de cours pour Givaudan (+0,1%) et Oddo BHF le sien pour SGS (+0,1%), avec des recommandations confirmées à respectivement «buy» et «neutral».

Sur le marché élargi, Huber+Suhner se distinguait avec une avancée de 0,8%. Le spécialiste des systèmes de connectivité électrique a confirmé ses objectifs en amont de sa journée des investisseurs et s'estime bien positionné pour profiter des opportunités de croissance dans ses différents secteurs d'activité.

Zur Rose (-0,9%) a de son côté lancé une offre de rachat sur l'intégralité de titres de créances parvenant à échéance en juillet 2023, d'une valeur totale de 115 millions de francs et pourvues d'un coupon de 2,50%. (AWP)

Commentaires