Abonnés
Article éditorial

Attention, les taux restent négatifs

Les rendements nominaux sont inférieurs à l'inflation. La répression financière continue donc, malgré le tour de vis monétaire de la BNS.

KEYSTONE
«La gouvernance de la BNS peut faire douter de sa capacité à se remettre en cause.»
Une page de l’histoire de la Banque nationale vient de se tourner. Pendant près de huit ans, la Suisse a vécu avec un taux d’intérêt de référence négatif, une situation unique. Pour quel bilan?L’économie helvétique a fait preuve d’une résilience unique en Europe. La politique monétaire de la BNS y a indéniablement contribué. Cependant, tout n’est pas rose. L’aberration d’un taux inférieur à zéro, qui revient à payer ceux qui s’endettent, a produit des distorsions dont les effets ne sont pas e...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article