Les résultats de ce mercredi à ne pas manquer

Julius Bär, Novartis, la Banque cantonale du Valais, Valora ou encore Georg Fischer ont publié ce mercredi leurs résultats. Tour d'horizon des principaux chiffres.

Keystone
Le bénéfice net de Novatis a bondi à 2,9 milliards.

Le bénéfice de la banque Julius Bär a augmenté de 23%

A la faveur d'avoirs sous gestion en hausse et une baisse des coûts, le bénéfice net IFRS a bondi de 23% à 606 millions de francs au premier semestre.

Les avoirs sous gestion (AuM) ont bondi de 12% à 486 milliards de francs, soutenus par des entrées nettes d'argent de 10 milliards, une évolution positive des marchés et un franc plus faible. Depuis fin 2020, les avoirs sous gestion ont progressé de 20%.

Près de 13 milliards de recettes pour Novartis

Entre avril et fin juin les recettes ont progressé de 9% (14% hors effets de changes) à 12,96 milliards de dollars. Le bénéfice net a bondi à 2,9 milliards, contre moins de 1,9 milliard un an plus tôt, porté par un allègement des charges.

BCVs: produit d'exploitation en hausse de 2,1% sur un an

Le produit d'exploitation a progressé sur un an de 2,1% à 126,1 millions de francs, indique mercredi la BCVs. L'activité de crédit a généré davantage de recettes, soit 82,7 millions de francs, en hausse de 2,3%. Le résultat net des opérations d'intérêts a augmenté de 2,9% à 88,7 millions.

EFG International améliore ses résultats tous azimuts

EFG International a enregistré au premier semestre un afflux net de capitaux pour le neuvième trimestre consécutif (+4,2 milliards de francs), qui a permis de porter la masse sous gestion (AuM) à un niveau record de 172 milliards. Le produit d'exploitation réalisé pendant la période s'est enrobé de 11,6% à 629,3 millions de francs. Le résultat opérationnel a plus que doublé à 153,4 millions.

CPH voit son bénéfice chuter

Le groupe lucernois CPH a vu son bénéfice net chuter lourdement de 78,3% à 5,9 millions, du fait d'effets uniques l'année passée. Côté recettes, l'évolution s'est révélée plus favorable, le chiffre d'affaires progressant de 5,1% à 243,7 millions de francs, a annoncé mardi CPH. 

Valora réduit sa perte semestrielle

Le chiffre d'affaires est resté quasiment stable (-0,2%) à 814,1 millions de francs, indique mercredi Valora. Apurées des effets de change, les recettes ont accusé un recul de 1%. Le résultat avant intérêts et impôts (Ebit) s'est inscrit à 7,4 millions de francs, contre une perte opérationnelle de 1,9 million un an plus tôt. La perte nette a ainsi été ramenée à 3,8 millions, contre 8,4 millions précédemment.

Georg Fischer enregistre un bond de 42% des entrées de commandes

Les entrées de commandes du groupe industriel Georg Fischer ont bondi de 42,2% à 2,05 milliards de francs entre janvier et fin juin, apportant de bonnes perspectives d'activité pour les mois à venir. Le chiffre d'affaires a quant à lui progressé de 20,1% à 1,83 milliard pendant la période sous revue. Le bénéfice net s'est quant à lui élevé à 108 millions, plus du triple qu'il y a un an. (awp)

Commentaires