Abonnés

Les données, jugées essentielles mais pas déterminantes contre l’écoblanchiment

Building Bridges a été le théâtre d'un débat sur l'importance des variables quantitatives dans la finance durable. Leur qualité et leur utilité ne font pas l’unanimité. 

Mark Henley / Building Bridges
Philipp Aeby (deuxième depuis la droite) a participé à la table ronde jeudi sur le rôle des données dans la lutte contre l'écoblanchiment.
L’écoblanchiment a souvent hanté cette semaine les discussions et les couloirs de Building Bridges à Genève. Le sommet sur la finance durable s’est bouclé jeudi avec plus de 2000 participants au total.De nombreux acteurs estiment que les données jouent un rôle crucial dans l’univers ESG (Environnement, Social, Gouvernance). Elles permettent non seulement d’évaluer si les placements ont atteint leurs objectifs de durabilité mais aussi d’aider les investisseurs à repérer les cas douteux dans le...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article