Abonnés

Le désamour pour la tech a peu de chances de précipiter Logitech hors du SMI

La déprime technologique sur les marchés sape le Nasdaq où est aussi cotée l’unique multinationale suisse du numérique dont l’action est à la peine depuis un an.

Logitech
Le géant des accessoires informatiques Logitech est lui aussi touché par la baisse dont sont victimes les titres technologiques. En avril, le Nasdaq a ainsi reculé de 12%, ce qui n'était plus arrivé depuis la crise financière de 2008.
Le géant pétrolier Saudi Aramco a doublé Apple, mercredi, prenant la tête des plus grandes capitalisations boursières au monde. L’événement confirme l’effritement des valeurs technologiques en Bourse: les investisseurs se détournent des vedettes du Nasdaq, victime de la hausse des taux d’intérêt. L’indice américain à tonalité technologique a perdu plus de 26% depuis le début de l’année, entraîné par la chute de ses figures de proues Alphabet (-21%), Amazon (-37%), Meta (-44%) ou encore Tesla ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article