Abonnés

Une faiblesse de l’économie romande, son manque d’adaptation au télétravail

L’économie romande se porte bien, même si le marché du travail serait moins adapté au télétravail, d’après un rapport de Credit Suisse. Les cantons romands seraient aussi légèrement moins touchés par la pénurie.

Keystone
«Les cantons du Jura, de Neuchâtel et du Valais ont un profil plus industriel ou plus axé sur le tourisme, explique Sara Carnazzi Weber, responsable des analyses économiques et politiques auprès de Credit Suisse
Si le télétravail s’est largement répandu en Suisse, le pourcentage de personne ayant pratiqué le home office lors de la première année de la pandémie est néanmoins légèrement plus faible dans les cantons francophones que la moyenne nationale. C’est ce qui ressort d’un rapport de Credit Suisse sur l’économie romande présenté mercredi à Lausanne. Ce constat s’explique principalement par les possibilités de télétravail plus faible dans certaines régions romandes. «Les cantons du Jura, de N...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article