Abonnés

Relocaliser une chaîne d’approvisionnement ne serait pas si avantageux

Selon les experts d’E4S, le rapatriement d’activités ne mettrait pas les entreprises à l’abri des crises d’approvisionnement. Celles-ci devraient miser sur la technologie pour mieux surveiller leur logistique.

Keystone
Les mesures de confinement introduites en Chine pour lutter contre la pandémie de Covid-19, ont affectées les chaînes d'approvisionnement du monde entier.
«Certaines entreprises des pays développés se sont retrouvées prisonnières, dans des économies lointaines, d’un approvisionnement  qui ne pouvait plus être assuré à cause de la pandémie. Beaucoup d’entre-elles se sont alors demandées s’il ne valait pas mieux relocaliser leur production dans leur pays», explique Paula Cacault, co-autrice d’un rapport sur la durabilité et la résilience des chaînes d’approvisionnement et directrice des opérations du Centre E4S, fondé par l’Université d...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article