Abonnés

Pour les banquiers, la fin de l’impôt anticipé fera fleurir les obligations durables

Le Private Banking Day qui s’est tenu jeudi à Genève a été l’occasion pour les banquiers de clamer leur intérêt pour les obligations durables. Et leur réserve face à l'impôt anticipé.

Le Private Banking Day est organisé conjointement par l’Association de banques privées suisses (ABPS), et l'Association de banques suisses de gestion (ABG).
Le cercueil qui contiendra les restes de l’impôt anticipé pourrait bien être fait avec des obligations durables, ou green bonds. Yves Mirabaud, président de l’Association de banques privées suisses (ABPS), a en effet sorti l’artillerie verte pour tirer à boulets rouges contre cet impôt décrié par les milieux financiers. Lors du cinquième Private Banking Day qui s’est tenu jeudi à Genève, l’associé senior de la banque éponyme a cité comme exemple la Bourse luxembourgeoise qui compte 1000 ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article