Abonnés

Les marchés hésitent après une inflation qui a reculé moins que prévu aux Etats-Unis

La force du renchérissement outre-Atlantique ne laisse plus guère de doutes sur la politique monétaire toujours plus restrictive que va mener la Réserve fédérale américaine.

Keystone
Mauvaise nouvelle pour les consommateurs américains: les prix de l'alimentation ont enregistré leur plus forte hausse depuis avril 1981.
L’inflation américaine s’est légèrement tassée à 8,3% en avril, après 8,5% en mars, mais les marchés espéraient un recul encore plus fort à 8,1%, selon le consensus des économistes établi par Bloomberg. Même en retirant les composants de l’alimentation et de l’énergie, l’indice des prix à la consommation a progressé de 6,2% contre 6,5% un mois plus tôt. Les tarifs de la nourriture ont en effet enregistré leur plus forte hausse depuis avril 1981 avec un bond de 9,4%. Il s’agit certes du p...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article