Abonnés

Les exportations romandes amorcent une reprise des plus dynamiques

L’économie romande s’est mieux comportée que prévu face à la crise sanitaire. Ses exportations ont ralenti en 2020, mais redémarrent avec plus de force que dans l’ensemble du pays.

Keystone
Les produits d'exportation romands se déploient dans les secteurs de l'horlogerie, de la chimie-pharma, des arômes ou encore de l'agroalimentaire, comme les capsules de café commercialisées par Nespresso, qui sont toutes confectionnées en Suisse.
La récession liée à la crise a été bien moins forte qu’anticipée, de ce côté de la Sarine. Ce message a été porté par les six banques cantonales romandes, ce mercredi. Sur la base de données du Crea, l’institut d’économie appliquée de l’Université de Lausanne (Unil), elles ont indiqué que le recul du PIB romand n’a été que de 2,3% en 2020, soit un repli moins dramatique que celui de 5,7% annoncé. Non seulement la situation de l’an dernier a été moins grave que prévu, mais elle devrait évoluer...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article