Abonnés

Le pétrole dévisse avec les craintes de récession

Les cours du pétrole brut dévissaient vendredi, le WTI coté à New York plongeant sous 80 dollars le baril pour la première fois depuis janvier, plombé par le dollar et les craintes de récession mondiale.

KEYSTONE
Les craintes d'une récession mondiale et donc de baisse de la demande de pétrole revenant sur le devant de la scène, la hausse du WTI depuis début 2022 n'est plus que d'environ 5%.
Vers 16h30, le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain, pour livraison en novembre, plongeait de 5,52% à 78,88 dollars.Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison le même mois chutait de 4,81%, à 86,11 dollars.Après avoir flambé jusqu'à 130,50 dollars pour le WTI et 139,13 pour le Brent au début de l'invasion russe de l'Ukraine, en raison des limites à l'approvisionnement venu de Russie, le brut est fortement retombé.Les craintes d'une récession mondiale et donc de baisse de l...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article