Bourse suisse: le SMI clôture dans le rouge sous les 10'100 points 

Le SMI a perdu 0,64% à 10'072,62 points, plus bas à 10'015,37 et plus haut à 10'160,89. Le SLI a cédé 0,54% à 1517,70 points et le SPI 0,55% à 12'943,26 points.

La volatile AMS Osram (+2,5%) a terminé sur la plus haute marche du podium, devant SGS (+1,7%) et Temenos (+1,1%).

LLa Bourse suisse a entamé la semaine sur une note négative. Le SMI, qui avait encore pointé de peu dans le vert en tout début de séance, a par la suite plongé jusqu'à un plus bas à une quinzaine de points des 10'000 points en fin de matinée. Il s'est quelque peu redressé par la suite, repassant un moment la barre symbolique des 10'100 points, sans parvenir à s'y maintenir.

Les craintes de récession qui se sont accrues la semaine dernière alors que plusieurs grandes banques centrales - notamment en Suisse, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, ont décidé de relever leurs taux directeurs pour enrayer l'inflation - ont pesé sur l'ambiance. Le net recul des trois poids lourds a accentué la pression sur les indices helvétiques.

A New York, après une ouverture en ordre dispersé, Wall Street était passé au rouge en matinée.

«Il y a beaucoup de volatilité sur les marchés (...) avec les mouvements brutaux sur les changes et les obligations», a souligné Patrick O'Hare, de Briefing.com, dans une note. La livre sterling est notamment descendue au plus bas niveau de son histoire face au dollar dans la nuit de dimanche à lundi.

«Les actions ne sont pas exactement au mieux non plus», plombées par des investisseurs anxieux face à l'envolée du dollar et des taux, «ce qui contribue à l'aversion pour le risque», selon l'analyste de Briefing.com.

Le SMI a terminé en repli de 0,64% à 10'072,62 points, avec un plus bas à 10'015,37 et un plus haut à 10'160,89. Le SLI a cédé 0,54% à 1517,70 points et le SPI 0,55% à 12'943,26 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 16 ont reculé, 13 avancé et Holcim a fini inchangé.

La volatile AMS Osram (+2,5%) a terminé sur la plus haute marche du podium, devant SGS (+1,7%) et Temenos (+1,1%).

Un moment en tête des gagnants, Credit Suisse (-0,5% à 4,05 francs, nouveau plus bas historique en clôture après 4,07 vendredi, plus bas historique en séance à 4,04 vendredi) a nettement rechuté sur la fin. La banque aux deux voiles a annoncé être en bonne voie pour la présentation de sa réorientation stratégique le 27 octobre. Face aux rumeurs diverses et variées relayées par les médias, le numéro deux bancaire helvétique a jugé utile de rappeler dans un communiqué son engagement à fournir «de plus amples détails» sur l'avancement de sa réorganisation, visant notamment à réduire la base de coûts du groupe à moins de 15,5 milliards de francs.

Les deux autres bancaires UBS (+0,5%) et Julius Bär (-0,5%) ont évolué diversement.

Les assureurs Swiss Life (-3,0%) et Swiss Re (-2,7%) ont reculé le plus fortement avec Alcon et Zurich (chacun -1,5%).

Les trois poids lourds Roche (-1,1%), Novartis et Nestlé (chacun -0,5%) ont perdu du terrain.

Roche a annoncé le départ de Julie Brown du conseil d'administration. Mme Brown avait annoncé vendredi sa démission du poste de directrice financière du groupe de luxe britannique Burberry et serait pressentie pour exercer la même fonction chez le concurrent britannique également GlaxoSmithKline (GSK).

UBS a abaissé l'objectif de cours de Novartis et confirmé «neutral». Le groupe pharmaceutique se trouve toujours dans une phase de transition, selon l'analyste qui estime que la visibilité concernant les principaux moteurs de croissance reste limitée après la journée des investisseurs.

Belimo (+8,5%) a fait la meilleure performance du jour

Sur le marché élargi, Belimo (+8,5%) a fait la meilleure performance du jour, profitant d'un relèvement de recommandation à «buy» de «hold» par Berenberg qui a aussi relevé l'objectif de cours à 440 de 473 francs. L'industriel de Hinwil profite de mégatendances structurelles et ses débouchés figurent parmi les plus robustes de la branche, a notamment commenté l'analyste. Selon elle, ces perspectives ne sont pas suffisamment prises en compte au vu de la performance négative de 40% du titre depuis le début de l'année.

Le fabricant de composants électroniques Cicor (-0,7%) a annoncé augmenter sa capacité de production au Vietnam. Le groupe de Boudry entend poursuivre sa stratégie de croissance pour répondre à une demande plus forte. Le site devrait être opérationnel au quatrième trimestre 2022.

La société de participations dans les sciences de la vie Xlife Sciences (-6,3%) a obtenu, via sa coentreprise Laxxon Medical, un brevet aux Etats-Unis pour l'administration orale de médicaments. (AWP)

Commentaires