Abonnés

Crypto: «L’âge d’or des actifs de spéculation est terminé»   

Le secteur s’est fait plus discret qu’à son habitude, lors du dernier WEF. L’émetteur de l’USDC Circle était présent en force pour exposer sa vision d’une industrie axée sur les cas d’utilisation réels. Entretien. 

Teana Baker-Taylor, directrice de Circle pour l’Europe. L’entreprise dont le siège est situé à Boston emploie un millier de personnes dont presque 75 en Europe. Elle collabore notamment avec la plateforme d’échange luxembourgeoise Bitstamp ou avec le californien Coinbase, pour proposer un système de paiements transfrontaliers par le biais de ses stablecoins. 
Les cryptomonnaies étaient presque absentes de la Promenade de Davos cette année, en marge du Forum économique mondial (WEF). Une absence qui témoigne du grand ménage qu’un nouvel hiver crypto a fait peser sur le secteur, fin 2022, dans le sillage de la chute de FTX. Pourtant, une société du cru disposait non pas d’une, mais de deux enseignes sur l’avenue menant au centre de congrès: Circle.  Née en 2013, l’entreprise émet le stablecoin USDC arrimé au dollar américain, soit la deuxième plus g...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article