Abonnés

«L’inflation ne reviendra pas à 2% avant plusieurs années»

Professeur d’économie à l’université de Harvard et ancien chef économiste du fonds monétaire international, Kenneth Rogoff redoute une nouvelle crise de la dette.

Kenneth Rogoff: «Tant que les taux d'intérêt sont nuls, il est très difficile d'avoir des problèmes de dette.»
Le monde est-il pris dans une spirale de la dette? Voilà une des questions soumises la semaine passée par les organisateurs du Forum économique mondial (WEF) à Kenneth Rogoff, un habitué de la rencontre à Davos. La réponse de l’économiste américain, spécialiste des crises financières, tranche avec l’ambiance plutôt optimiste qui régnait dans la station grisonne. Professeur à Harvard depuis plus de vingt ans, l’ancien chef économiste était aussi consulté sur les conséquences économiques de la ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article