Bourse Zurich: le SMI repasse provisoirement au-dessus des 11'800 points

La Bourse suisse a terminé sur une note légèrement négative mardi.

Keystone
Le FMI doit publier dans l'après-midi son appréciation de la stabilité financière mondiale et ses perspectives conjoncturelles.


Le SMI a dans un premier temps ouvert en fort recul, sous la barre symbolique des 11'700 points. Il s'est redressé durant la matinée et s'est mis à osciller autour de l'équilibre dans l'après-midi, inscrivant son plus haut du jour un peu au-dessus de la barre des 11'800 points pour reperdre son élan sur la fin et terminer en rouge.

A New York, Wall Street, qui avait ouvert en vert, était passé au rouge en matinée. Les investisseurs étaient dans l'attente du coup d'envoi de la saison des résultats mercredi et toujours inquiets à propos de l'inflation.

Les investisseurs attendent de cette semaine des réponses concernant l'état de l'économie américaine, "sur cet élan qui semble ralentir ce trimestre", a expliqué Christopher Low, économiste en chef du cabinet de conseil financier FHN Financial.

Côté microéconomie, la vague des résultats trimestriels, qui commence vraiment mercredi avec JPMorgan Chase, Delta Air Lines et BlackRock, va permettre aux dirigeants de donner de la visibilité au marché.

Le SMI a terminé en recul de 0,13% à 11'756,76 points, avec un plus bas à 11'645,43 et un plus haut à 11'803,82. Le SLI a cédé marginalement 0,03% à 1899,08 points et le SPI a terminé à l'équilibre (+0,68 point) à 15'145,27 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 11 ont reculé, Swatch a fini stable et le reste a progressé.

Le bon Schindler, Sonova et ABB (tous +0,9%) ont fini en tête du peloton des gagnants.

Au chapitre des entreprises ayant publié des informations, le fournisseur de l'industrie pharmaceutique Lonza (+0,5%) a précisé ses objectifs de croissance pour 2024 et son plan d'investissement lors de sa journée dédiée aux investisseurs. Le bâlois, sous-traitant entre autres du fabricant de vaccins contre le Covid-19 Moderna, ambitionne d'enregistrer une croissance des ventes autour des 10% en monnaies locales et une marge pour son bénéfice opérationnel brut (Ebitda) de base oscillant entre 33 et 35% à l'horizon 2024. Le rendement des capitaux investis devrait avoisiner un pourcentage à deux chiffres.


Partners Group (+0,7%) poursuit sa croissance sans interruption, de sorte que la pandémie semble déjà derrière lui. "Du point de vue de nos activités, c'est le cas", a déclaré le directeur financier Hans Ploos van Amstel lors d'une interview accordée à AWP. Le gestionnaire d'actifs a aussi annoncé la cession d'une participation minoritaire dans la société immobilière française Foncia.

Dans le camp des poids lourds, Nestlé (+0,4%) a soutenu l'indice. Novartis (-0,2%) et Roche (-1,1%) ont en revanche perdu du terrain.

Bernstein a abaissé l'objectif de cours de Novartis et confirmé "market perform". Le portefeuille de produits en développement est solide, a noté l'analyste qui n'est toutefois pas convaincu des moteurs de croissance. Novartis fait ce qu'il faut et son pipeline pourrait permettre de s'assurer une hausse des recettes sur les dix prochaines années.

Dans le camp des perdants, Givaudan (-2,4%) a fini lanterne rouge, derrière Roche et Alcon (-1,0%).

Le numéro un mondial des parfums et arômes a réalisé un chiffre d'affaires de 5,07 milliards de francs sur les neuf premiers mois de l'année, en hausse de 5,8% sur un an. Ce montant est conforme aux attentes des analystes qui tablaient en moyenne 5,06 milliards. Dans la foulée, Baader Helvea a abaissé l'objectif de cours et confirmé "add". Si les chiffres sont meilleurs que prévu au 3e trimestre, les prix des matières premières devraient rester élevés l'an prochain et Givaudan ne pourra le répercuter qu'avec retard sur ses clients.

Les bancaires Julius Bär et UBS (chacune -0,3%) et Credit Suisse (-0,2%) ont toutes fini en rouge.

Sur le marché élargi, Carlo Gavazzi (+3,6%) a émis un avertissement positif sur résultats au 1er semestre de l'exercice 2021/22 décalé.

Ascom (+1,1%) a décroché le plus important contrat jusqu'ici signé pour son système d'appel d'infirmières dans un hôpital à Macao. Evalué à plusieurs millions, le système sera délivré sur une période de deux ans.

Swiss Prime Site (+0,3%) a lancé le premier fonds de placement immobilier de sa nouvelle entité Solutions.

Orascom Development Holding (ODH, -0,4%) a enregistré une hausse de 51,1% de ses revenus immobiliers après neuf mois, à 444,9 millions de francs sur un an. Le troisième trimestre, au cours duquel les revenus immobiliers ont bondi de 62,3% à 166,5 millions, a été particulièrement dynamique.(AWP)

Commentaires