Rebond des taux hypothécaires en raison des craintes d'inflation

Le taux d'intérêt sur une hypothèque fixe d'une durée de dix ans a atteint 1,20% au premier trimestre, contre 1,05% au dernier partiel 2020. En cause: les craintes d'inflation liées à la possible fin de la pandémie.

Pixabay
La situation est plus nuancée sur un crédit immobilier à cinq ans.

L'espoir d'une fin prochaine de la pandémie de coronavirus et les craintes d'inflation qui y sont liées ont fait rebondir les taux d'intérêt des prêts hypothécaires, notamment celui sur dix ans qui a atteint un plus haut sur 12 mois, a indiqué mardi le comparateur en ligne Comparis.ch.

"De nombreux observateurs s'attendent à une fin prochaine de la pandémie, ce qui renforce l'espoir d'un rebond économique mondial", avec comme conséquence un retour de l'inflation, a souligné le spécialiste financier du portail, Frédéric Papp, cité dans un communiqué.

Selon les experts de Comparis.ch, le taux d'intérêt sur une hypothèque fixe d'une durée de dix ans a atteint 1,20% au premier trimestre, contre 1,05% au dernier partiel 2020. Il faut remonter au premier trimestre de l'année dernière pour retrouver un niveau similaire (1,17%).

La situation est plus nuancée sur un crédit immobilier à cinq ans, dont le taux a grimpé sur un trimestre de 0,02 point de pourcentage à 0,92%. Comparé au premier trimestre 2020, il a par contre reculé de 0,05 point.

Quant à l'emprunt sur deux ans, il est resté stable à 0,86% comparé au dernier trimestre 2020 et a reculé de 0,03 point sur un an, précise Comparis.ch, qui se base sur les taux indicatifs d'une cinquantaine d'établissements.

La Banque nationale suisse (BNS) est par contre moins inquiète concernant la hausse des prix. Dans ces dernières prévisions, l'institut d'émission table pour l'année en cours sur une inflation de 0,2%, contre une évolution plate au dernier pointage de décembre. Le renchérissement doit par la suite accélérer à 0,4% en 2022 et à 0,5% l'année suivante.(AWP)

Commentaires