Article contributeur

La conjoncture romande ne se détériore pas davantage en octobre

La dégradation de l’environnement économique à Genève et en Valais a été compensée par une légère embellie dans les cantons de Vaud et Fribourg.

La Suisse romande s’en sort bien selon l’indicateur CREA...

L’indicateur conjoncturel romand du CREA reste solidement ancré en territoire négatif mais ne s’enfonce pas davantage dans le rouge à l’image de l’indicateur national. Il reste stable à -0,3 point en octobre. Bien qu’il soit encore trop tôt pour parler de récession en Suisse romande, il paraît clair que son activité économique évolue désormais à un rythme inférieur à sa moyenne de long terme.

La stabilisation de la situation économique en Suisse romande est le résultat de forces cantonales opposées. Alors que les cantons de Fribourg et Vaud ont vu leur indicateur légèrement rebondir de 0,1 point au mois d’octobre, le Valais et Genève ont connu une trajectoire inverse (baisse de l’indicateur de 0,1 point et 0,2 point, respectivement).

En dépit de cette accalmie sur le front conjoncturel, la dynamique des dépenses de consommation, bien que positive, continue de fléchir dans l’ensemble des cantons romands. L’inflation a certes récemment ralentit, mais son niveau élevé (3,0% en octobre) ne cesse de grignoter du pouvoir d’achat aux ménages.

0,5 point
La baisse du taux d’inflation des prix à la consommation en Suisse depuis août

... alors que la Suisse plonge encore un peu plus dans le rouge

La morosité conjoncturelle persiste à l’échelle nationale. L’indicateur conjoncturel national du CREA reste bien inférieur à son homologue romand. Il se situe désormais à -1,2 point après -1,0 point en septembre. Cette situation est comparable à ce qui a pu être observé en septembre 2011, au plus fort de la crise de la dette souveraine en zone euro.

Tout comme dans les cantons romands, la croissance de la consommation privée continue de ralentir en octobre et pèse sur la dynamique conjoncturelle. Le manque de débouchés à l’international, notamment en Chine, constitue un autre facteur aggravant. Les exportations se sont contractées en septembre (-0,4%) et en octobre (-1,8%). Ce repli s’observe vers la Chine et pour une large palette de marchandises.

Méthodologie

Publié chaque mois, l’indicateur conjoncturel CREA mesure l’état actuel de l’activité économique en Suisse ainsi que dans les six cantons romands. Il repose sur des données à fréquence mensuelle (comme les exportations) et trimestrielle (telles le PIB). Exprimée en points, sa valeur moyenne est de zéro. Au-dessus/en dessous, l’activité est supérieure/inférieure à la moyenne.L’indicateur permet de comparer la situation conjoncturelle à différentes périodes. Par exemple, une valeur de -4 indiquerait que les conditions économiques sont moins favorablesen Suisse que pendant la crise financière 2008-09.

Commentaires

Mathieu Grobéty

Institut CREA de la Faculté des HEC Directeur exécutif