Abonnés
Article contributeur

La chute de Wirecard ne va pas affaiblir les fintech suisses

La faillite le mois dernier du groupe allemand Wirecard va conforter la place des jeunes sociétés suisses qui misent sur la sécurité et le professionnalisme.

De nombreuses fintech suisses envisageaient la solution de paiement de Wirecard dans le cadre d'un développement à l'étranger. (Keystone)
"Heureusement, nous étions encore en train de discuter des détails de nos exigences et de l'offre, lorsqu'ils ont fait faillite", confie Roger Bossard, CFO et fondateur de Crowd4Cash. La fintech zougoise a été en contact avec Wirecard pour un projet d'entrée sur le marché allemand. Elle a finalement conclu que l'offre de Wirecard ne correspondait pas à ses besoins et est à la recherche d'autres partenaires.  Comme Crowd4Cash, des fintech suisses envisageaient la solution de pa...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article