Article contributeur

Récompenser les invisibles

Les Chambres latines du commerce et d'industrie ont remis leur prix Industrie 4.0 2022. Par Xavier Comtesse et Stéphane Poggi

KEYSTONE
André Borschberg, Sébastien Demont et Gregory Blatt, co-fondateurs leur avion à propulsion électrique font partie des lauréats.

L’industrie joue un rôle primordial en Suisse. Elle crée beaucoup d’emplois, innove et exporte l’essentiel de sa production. Elle contribue ainsi à la richesse de la nation. Mais curieusement, on parle peu des gens, qui en coulisse, fabriquent cette aventure exceptionnelle.

En effet, la Suisse est un pays industriel fortement innovant. Afin de raconter cette histoire, les Chambres latines du commerce et d'industrie (CLCI) ont lancé depuis 2018 un prix annuel (Prix Industrie 4.0, «The Shapers») qui met en avant des personnalités de ce dynamique milieu industriel latin. Ceci est d’autant plus important que l’industrie entame sa quatrième révolution.

Parler en direct de ce moment historique n’est pas toujours facile car seul l’avenir désignera les vainqueurs mais se taire serait déplorable car c’est aujourd’hui que se construit notre avenir commun. Donc chaque année un Jury fait son choix afin de récompenser ces personnalités «invisibles» qui façonnent notre futur.

Voici les lauréates et lauréats de l’édition 2022:

Inès Hamaguchi, émailleuse (NE) – Réflexion sur l’utilisation de technologies avancées telles que des interfaces haptiques dans le monde de l’artisanat afin de lui ouvrir de nouveau horizons.

Cécile Münch-Alligné, professeur HES et responsable du groupe de recherche «Hydroélectricité» à la HES SO Valais/Wallis (VS) – Projet de numérisation et intégration des outils de machine learning pour améliorer les performances des centrales hydroélectriques.

Raphaël Broye, fondateur et CEO de Panatere (JU) – Développement d'un acier «zéro carbone» grâce à l'utilisation d'un four solaire industriel.

Pierre Falbriard, responsable R&D chez Louis Belet (JU) – Développement de projets mêlant outillage, usinage, AI et big data.

Ramzi Bouzerda, fondateur et CEO de Droople (VD) – Systèmes connectés de contrôle et d'économie de l'eau.

Javier Bello Ruiz et Robin Mange, co-fondateurs d'Imverse (GE) – Solutions d'hologrammes en direct et de graphiques 3D.

Germain Kolly, fondateur, et Dominique Kolly, directeur de G. Kolly (FR) – Solution novatrice pour une gestion connectée des déchets.

Christopher Bouzas, directeur et co-fondateur d'Objectis (VD) – Solutions logicielles pour l'industrie 4.0.

Rafic Hanbali, CEO de SwissINSO (FR) – Verre coloré à haut rendement pour panneaux photovoltaïques, offrant une grande flexibilité d'utilisation notamment pour recouvrir les façades de bâtiments de panneaux solaires.

Raja Yazigi et Philippe Koller, co-fondateurs de Netsensing Technology (NE) – Technologie de surveillance en temps réel de signes vitaux via le traitement simultané des donnés de plusieurs capteurs afin de détecter l'apnée du sommeil.

André Borschberg, Sébastien Demont et Gregory Blatt, co-fondateurs de H55 (VS) – Développement de technologies de propulsion électrique pour le domaine de l'aviation.

Toutes ces personnalités amènent, par leur savoir-faire, leurs idées ou leurs développements, des Innovations qui serviront au monde de demain. Nous devons les soutenir et leur offrir la visibilité qu’ils méritent car ce sont eux qui permettront à notre pays et son écosystème de résoudre les challenges qui nous attendent… et ils sont nombreux!

Commentaires

Xavier Comtesse

Mathématicien et membre du Think Tank CODE_IA

Les articles suivants pourraient aussi vous intéresser