Abonnés
Article contributeur

Libre circulation: "La Suisse n’est pas un des pays les plus compétitifs par hasard"

La libre circulation des personnes a plus d'effets positifs que négatifs, selon le bilan annuel du Seco. Kevin Grangier, président de l’UDC Vaud, et Blaise Matthey, directeur FER Genève, réagissent à l’approche de la votation du 27 septembre sur l'immigration de masse.

Kevin Grangier, président de l'UDC Vaud, et Blaise Matthey, directeur général de FER Genève.
L’immigration en provenance de l’UE et de l’Association européenne de libre-échange et le taux de chômage sont restés stables l’an dernier par rapport à 2018: c’est ce qui ressort du bilan annuel sur la libre circulation publié ce lundi par le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco). «Ce rapport est dans la droite ligne de tous les derniers et vante évidemment le système de libre circulation des personnes, réagit Kevin Grangier, président de l’UDC Vaud. Mais il est possible de rester agile et ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article