Abonnés

Victoria's Secret doit indemniser des ouvrières thaïlandaises

La marque de lingerie versera 8,3 millions de dollars à des d'ouvrières qui n'avaient pas reçu les indemnités de licenciement prévues par la loi thaïlandaise.

Keystone
L'accord conclu par Victoria's Secret est le plus important jamais conclu par une usine de confection au titre du non-paiement du travail effectué
Plus d'un millier d'ouvrières thaïlandaises d'une usine de soutien-gorge qui fournissait la marque américaine de lingerie Victoria's Secret, licenciées, ont reçu une indemnité totale de 8,3 millions de dollars (7,3 millions d'euros), ont annoncé samedi des défenseurs des droits des travailleurs.Brilliant Alliance Thai avait fermé en mars 2021 son usine de Samut Prakan, au sud de Bangkok, après avoir fait faillite.Mais les 1250 ouvriers licenciés - dont beaucoup travaillaient dans l'usine depu...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article