Abonnés

Substances de synthèse prometteuses à Genève

Firmenich. Un composant de parfums très coûteux devrait être fabriqué en grande quantité grâce à un nouveau procédé.

Les substances de synthèse qui remplacent l’ambre gris dans la fabrication de parfums pourraient coûter moins cher à l’avenir. Des chercheurs genevois ont mis au point une méthode biotechnologique pour en produire de grandes quantités.L’ambre gris, qu’on trouve dans les intestins des cachalots, était durant des siècles une substance très précieuse pour la composition de parfums.Mais les cachalots sont protégés par un accord sur la chasse à la baleine et les prix de l’ambre ont explosé, poussa...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article