Abonnés
Article contributeur

Smeetz: «Nous estimons le manque à gagner à près de 300.000 francs»

Les activités de la start-up lausannoie Smeetz, qui gère une plateforme de réservation dans le domaine des loisirs, sont quasiment à l’arrêt total.

La start-up Smeetz, qui compte sept collaborateurs, est dirigée par Alexandre Martin (à gauche).
«Notre activité est morte à 95%», lance Alexandre Martin, CEO de Smeetz, qui répondu au sondage "Tourisme: quelles solutions face à la crise?" lancé cette semaine par L'Agefi. La start-up lausannoise, fondée en 2017, mise sur des mesures RHT de longues durées, mais ne prévoit pas de licenciement malgré la crise sanitaire. «Nous estimons le manque à gagner à près de 300.000 francs», confie le CEO. «Mais nous avons de la chance, nous n’avons pas de problème de liquidités po...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article