Abonnés

Simple Pay va cesser ses activités et licencier ses livreurs

La société qui «loue» des livreurs à Smood emploie 218 personnes. Cette décision fait suite au retrait à venir, par l'Office cantonal de l'emploi genevois, de l'autorisation de pratiquer la location de services.

KEYSTONE
Smood est prête à discuter avec les livreurs de Simple Pay dont elle louait les services et à leur proposer un nouveau contrat de travail.
Simple Pay va procéder au licenciement collectif de ses collaborateurs actifs dans la livraison de repas pour le compte de l'entreprise Smood. Cette décision est la conséquence du retrait à venir, par l'Office cantonal de l'emploi du canton de Genève, de l'autorisation, octroyée à Simple Pay, de pratiquer la location de services, indique Smood samedi dans un communiqué.Smood est prête à discuter avec les livreurs de Simple Pay dont elle louait les services et à leur proposer un nouveau contra...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article