Abonnés
Article contributeur

S’engager pour améliorer la qualité de vie des malades atteints du cancer

Un Suisse sur cinq développera un cancer avant septante ans. Les soins de support permettent aujourd'hui d'affronter plus sereinement la maladie.

Keystone
Même si le nombre de nouveaux cas augmente chaque année en raison du vieillissement de la population, les patients sont moins nombreux à mourir de leur cancer et les malades ont tendance à vivre plus longtemps.
Le cancer est une réalité à laquelle peu d’entre nous auront la chance d’échapper, que nous soyons directement concernés ou que l’un de nos proches le soit. Il est la deuxième cause de mortalité en Suisse, et, d’après l’Office fédéral de la statistique, au moins une personne sur cinq dans le pays développera la maladie avant d’atteindre ses septante ans. Cependant, même si le nombre de nouveaux cas augmente chaque année en raison du vieillissement de la population, les patients sont moins nom...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article