Le groupe technologique Saurer victime de cyberattaques

L'entreprise thurgovienne a été victime le 1er août d'un rançongiciel, suivie d'une deuxième attaque le 26 août. L'impact sur Rieter est incertain.

Keystone
La cyberattaque a entraîné le cryptage de systèmes informatiques et provoqué des pannes pendant plusieurs jours, a reconnu Saurer.

Le groupe technologique Saurer a fait l'objet de plusieurs cyberattaques, dont on ne sait pas encore si elles concernent également les activités récemment rachetées par le fabricant de machines Rieter.

L'entreprise thurgovienne a été victime le 1er août d'un rançongiciel, a indiqué un porte-parole jeudi à AWP, confirmant une information parue sur le portail d'information Watson.

La cyberattaque a entraîné le cryptage de systèmes informatiques et provoqué des pannes pendant plusieurs jours, a reconnu Saurer. Elle a été suivie le 26 août par une deuxième "vague". L'entreprise s'efforce actuellement d'identifier quelles données exactement ont été affectées, selon le communicant.

Le piratage de Saurer pourrait également avoir des conséquences désagréables pour Rieter. En effet, le fabricant winterthourois de machines à filer s'est porté acquéreur à la mi-août de trois unités de Saurer, une transaction qualifiée de stratégiquement importante, censée lui permettre de s'agrandir considérablement.

On ignore toutefois encore si les parties rachetées par Rieter sont concernées. "Comme nous sommes toujours en train d'examiner l'étendue des données, nous ne pouvons pas faire de déclaration à ce sujet", a déclaré Saurer. Du côté de Rieter, une porte-parole a déclaré que "l'affaire doit d'abord être clarifiée".

Commentaires