Abonnés

Rieter secoué par une forte crise au sein de son conseil d’administration

ANALYSE. L’administrateur et milliardaire belge Luc Tack aurait soumis sa propre offre pour les trois entités de Saurer que Rieter a acquis pour 300 millions d’euros.

Saurer
Les bobineuses de Schlafhorst font désormais partie de Rieter.
Voilà une transaction industrielle qui secoue Rieter et son conseil d'administration. Une situation que la justice aura à trancher puisque deux plaintes ont été déposées.Mais reprenons. Lundi, le fabricant de machines de filature, leader mondial du secteur, a comblé sa dernière lacune dans le domaine du bobinage grâce à l’acquisition de Schlafhorst. Le rachat de cette filiale de Saurer s’accompagne de deux autres entités actives dans les composants, Accotex et Temco, du même groupe thurgovien...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article