Abonnés

Planetary lève 7,5 millions pour sa première usine en Suisse

La start-up foodtech boucle un premier tour de table. A terme, elle veut opérer un réseau mondial de sites de sous-traitance de protéines alternatives, à grande échelle.

Pixabay
La fermentation microbienne est de plus en plus utilisée pour produire des protéines, lors d'un processus assez semblable à celui du brassage de la bière. Selon Planetary, les capacités de biotransformation actuelles sont insuffisantes pour répondre à la future demande.
Les activités de Planetary n’ont débuté qu’en mars. Et pourtant, la start-up genevoise annonce déjà, ce mercredi, un tour de table d’amorçage de 7,5 millions de francs pour financer sa première usine de protéines alternatives. La jeune pousse se rêve en un réseau de sites de production à grande échelle de succédanés végétaux à la viande: des nuggets, des blancs de poulet, des burgers, etc. Appelée Swiss Manufacturing and Innovation Center (MiC), cette usine suisse de sous-traitance produ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article