Mobimo a tiré son épingle du jeu au premier semestre

Le résultat d'exploitation de la société immobilière Mobimo s'est inscrit à 95,5 millions. Une progression de 134% qui bat largement les attentes.

Keystone
La direction est optimiste pour la suite de l'exercice en cours. Cet optimisme est en revanche un peu plus modéré pour le commerce de détail et surtout pour l'hôtellerie urbaine.

La société immobilière Mobimo est parvenue à modérer les effets de la crise pandémique au premier semestre avec une hausse notable des revenus locatifs. Les attentes des analystes ont été partiellement battues. Le groupe lucernois affiche son optimisme pour la suite de l'exercice.

A 55,9 millions de francs, les revenus locatifs ont progressé de 7,5% par comparaison aux six premiers mois de 2020, indique le groupe vendredi dans un communiqué. Le résultat des revalorisations a en revanche reculé de 20,7% à 19,9 millions.

Le résultat d'exploitation s'est inscrit à 95,5 millions, en hausse de 134%, alors que les analystes tablaient sur 49,7 millions. Quant au bénéfice net, à 67,3 millions, il a presque triplé et largement dépassé les attentes qui étaient à 29,5 millions.

Le taux de vacance a été réduit de 5,5% à 5%.

La direction est optimiste pour la suite de l'exercice en cours. Cet optimisme est en revanche un peu plus modéré pour le commerce de détail et surtout pour l'hôtellerie urbaine, où la situation demeure tendue dans les séjours axés sur les voyages d'affaires.

Mobimo prévoit une activité particulièrement soutenue dans le résidentiel, que ce soit dans l'acquisition à la propriété ou la location. Dans l'immobilier de bureaux, le groupe anticipe une stabilité à moyen terme, le télétravail ne générant pas forcément une réduction, mais plutôt une conversion des espaces de bureaux et un changement dans leur utilisation. (AWP)

Commentaires