Abonnés

Les entreprises ne communiquent pas assez

Solange Ghernaouti. Réaction de la professeure à l’UNIL, suite à l’attaque mondiale de WannaCry. Pourquoi la Suisse est-elle peu touchée?De la chance, à moins qu’elle soit meilleure que les autres pays en mettant régulièrement à jour ses logiciels et réparant les failles de sécurité connues? Rappelons que le problème est issu d’une vulnérabilité Microsoft exploitée pour infecter les ordinateurs. Les cibles les plus rapidement et facilement accessibles se sont trouvées ailleurs qu’en Suisse, c...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article