Abonnés

Le volant anticylique, une mesure considérée avec scepticisme par l'immobilier romand

Les acteurs du marché immobilier romand doutent de l’efficacité du volant anticylique. La hausse de prix pour la propriété individuelle est provoquée par une forte pénurie de l’offre, qui ne va pas se résorber.

Keystone
Le volant anticyclique pourrait risquer de restreindre encore l’accès à la propriété.
Le volant anticylique, une mesure efficace contre la surchauffe des marchés hypothécaires et immobiliers? Si la Banque nationale suisse considère qu’il s’agit d’un instrument clé, les acteurs du marché immobilier romand en doutent. A l’exemple d’Yvan Schmidt, CEO du cabinet de conseil valaisan YS Advisory: «En matière de propriété individuelle, le volant anticyclique ne va rien changer au surplus de la demande, qui ne va que s’accentuer dans les années à venir.» Et vo...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article