Abonnés

La longue bataille de Novartis pour maintenir la protection sur Gilenya

ANALYSE. Le traitement oral de la sclérose en plaques occupe la troisième position des médicaments du groupe bâlois en termes de revenus. Ces derniers sont générés en large majorité aux Etats-Unis.

KEYSTONE
Après la décision de mardi, Novartis examine maintenant les options disponibles, dont un appel qui pourrait prendre plusieurs mois.
Novartis a subi mardi soir un revers surprise dans ses procédures juridiques pour empêcher la concurrence de génériques sur Gilenya, son médicament numéro trois en termes de ventes. Cette sentence est d’autant plus cruciale qu’elle a été prononcée par une cour aux Etats-Unis: ce produit y génère la majorité de ses revenus, qui se sont montés au total à 2,8 milliards de dollars en 2021.Après la décision de mardi, Novartis examine maintenant les options disponibles, dont un appel qui pourrait p...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article