Abonnés
Article contributeur

La génération Z oublie de parler. Elle fait.

Les natifs d’après 1995 ont un niveau de connexion qui va changer beaucoup de choses.

Après les millennials, plus communément appelée génération Y, l’arrivée sur le marché du travail de la génération Z génère de nombreux défis pour les responsables des ressources humaines et chefs d’entreprise. Nés après 1995 dans un environnement numérique et ultra connecté, ces jeunes vont progressivement entrer dans le monde professionnel. Les spécialistes estiment que d’ici 2019, ils représenteront 20% de la population active. Une échéance très proche qui encourage les employeurs à connaît...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article