Abonnés

La durabilité: un territoire encore peu exploré par les fintech

Les start-up financières qui proposent leurs services à des secteurs respectueux de l'environnement sont encore peu nombreuses en Suisse, à l'exception de celles qui oeuvrent dans l'énergie et le climat.

Keystone
Le secteur des technologies financières croît rapidement.
Seules 26 fintech suisses sont axées sur la durabilité, d’après une analyse du Foraus publiée vendredi. Cela représente 7% des entreprises de ce secteur. «Notre recherche montre qu'il y a encore beaucoup à faire», déclare Anna Stünzi, co-auteure de l’étude et présidente du Foraus. Le groupe de réflexion planche, depuis 2017, sur cette problématique. 

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article