Abonnés
Article contributeur

Genève Aéroport veut investir des centaines de millions de francs pour se réinventer

Genève Aéroport va remplacer son terminal principal datant de 1968. Un méga-chantier qui se chiffrerait à plusieurs centaines de millions, et qui débuterait dans les années 2030. De plus, il s’est fixé comme objectif de devenir un aéroport zéro émission de carbone dans les quinze prochaines années.

Genève Aéroport va remplacer son terminal principal datant de 1968.(Keystone)
Genève Aéroport va s’offrir une cure de jouvence en remplaçant son aérogare datant de 1968 par une infrastructure plus moderne. L’annonce de ce grand chantier vient d’André Schneider lui-même : «Nous avons pour objectif de remplacer la structure actuelle, qui a plus de 50 ans et qui arrive au bout de ses possibilités», confie le directeur général de l’aéroport. «L’avenir de Cointrin passe par un nouveau terminal», souligne-t-il. Lire aussi L’expansion internationale de l’aéroport de Zu...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article