Abonnés

Deux doctorants suisses prêts à défendre leur thèse en 180 secondes

Les deux doctorants suisses sont qualifié pour la finale internationale du concours "ma thèse en 180 secondes" se tenant à Liège. Ils devront présenter leur thèse au jury et au public, de manière claire, ludique et concise, en 3 minutes chrono.

Lighter page = ecologic page

Les articles archivés ne chargent pas les images afin de réduire l'impact CO2 de l'AgefiEn savoir plus

Compris
Le 28 septembre prochain à Liège (Belgique), l’édition 2017 du concours «Ma thèse en 180 secondes» connaîtra ses grand-e-s gagnant-e-s. Pour la deuxième année consécutive, des doctorant-e-s suisses participent à la finale internationale de cette compétition francophone visant à communiquer de manière claire, concise et néanmoins ludique des travaux de recherche, ceci en 3 minutes maximum. Sarah Olivier, doctorante à l’Université de Genève (UNIGE), et Amaël Cohades, doctorant à l’École p...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article