Abonnés

Coronavirus: l'immobilier suisse ne plongera pas dans la crise

Les craintes d'une crise immobilière imminente sont injustifiées vu le solide ancrage du marché du logement, estime Credit Suisse dans sa dernière étude. Cependant, les promoteurs de nouvelles constructions et de l'immobilier de luxe risquent de souffrir.

Quiconque rêve de posséder sa propre maison a peu de chances de la trouver moins chère en raison de la crise du coronavirus, selon l'étude du CS.(Keystone)
Le marché immobilier suisse ne sera pas mis à genou par la crise du coronavirus. Mais il s'exposera à des coups et blessures. En particulier les promoteurs de nouvelles constructions et de l'immobilier de luxe risquent de souffrir le plus, estime Credit Suisse (CS) dans sa dernière étude "Monitor Switzerland", publiée mardi.Les craintes d'une crise immobilière imminente sont injustifiées. Après tout, le marché du logement, plus spécifiquement, est solidement ancré.Grâce à l'aide d'u...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article