Les CFF essuient une perte semestrielle de près de 390 millions de francs

La situation financière de la compagnie ferroviaire reste très tendue et la dette a fortement augmenté.

Keystone
Les liquidités sont assurées jusqu'à la fin de 2021 grâce au programme d'aide de la Confédération en faveur des transports publics.

Au premier semestre 2021, les CFF ont enregistré une perte de 389 millions de francs, mais 30 millions de plus qu'au premier semestre 2020. Côté passager, ils en ont transporté 41% de moins par rapport à la même période en 2019 avant la pandémie.

La situation financière reste très tendue et la dette a fortement augmenté, indiquent les CFF dans un communiqué mercredi. Les liquidités sont assurées jusqu'à la fin de 2021 grâce au programme d'aide de la Confédération en faveur des transports publics.

De nombreux pendulaires continuent de travailler dans leur salon et les Suisses boudent un peu le train pour leur loisir. La baisse du taux d'occupation est de l'ordre de 25%. Le nombre d'AG est ainsi passé de 395'000 contre 459'000 en juin l'an dernier et 493'000 en 2019.

Les abonnements demi-tarif en circulation totalisent 2,7 millions, ce qui correspond à un léger recul par rapport à juin 2020 (-0,9%), mais à une hausse de 1,9% par rapport à 2019. Les ventes de ces deux types d'abonnement repartent toutefois légèrement à la hausse.

La baisse du nombre des voyageurs a eu cependant quelques effets collatéraux positifs: des trains moins bondés et une amélioration de la ponctualité. Du coup, la satisfaction de la clientèle a augmenté de 4,2 points, à 77,5 points, par rapport à juin 2020.

Du côté du transport marchandises, CFF Cargo a enregistré une perte de huit millions de francs, nettement inférieure à celle de la même période l'année précédente (27,7 millions). CFF Cargo International est également en légère décrue, de l'ordre de 200'000 francs. (AWP)

Commentaires