Bourse: le soufflé retombe pour Credit Suisse après les rumeurs de reprise

L'action du groupe bancaire avait rebondi mercredi en milieu d'après-midi, suite à des révélations du portail financier Inside Paradeplatz. Ce jeudi, le cours cédait 3% vers 9h40.

Keystone
Le site d'information affirme que le groupe américain State Street serait intéressé à reprendre la deuxième banque suisse.

L'embellie aura été de courte durée pour l'action Credit Suisse à la Bourse suisse. Portée par des rumeurs de reprise lancées mercredi, le cours du numéro deux bancaire helvétique prenait le chemin de la cave jeudi matin, vraisemblablement victime de prises de bénéfices.

A 09h40, l'action Credit Suisse cédait 3,% à 6,734 francs, dans un indice SMI en recul de 0,51%. Le titre a gonflé de 3,8% mercredi, au terme d'une séance mouvementée pour la banque aux deux voiles.

Les nouvelles n'ont pas manqué ces dernières heures pour Credit Suisse, qui a entamé la séance de mercredi sur des pertes marquées en raison d'un nouvel avertissement sur résultats, le groupe anticipant une perte au deuxième trimestre. L'action a rebondi en milieu d'après-midi, suite à des révélations du portail financier Inside Paradeplatz.

Le site d'information affirme que le groupe américain State Street serait intéressé à reprendre la deuxième banque suisse. Le géant financier offrirait 9 francs par action Credit Suisse, représentant une prime de plus de 30% par rapport au cours de clôture de mercredi. Le cas échéant, l'offre valoriserait l'établissement zurichois à 23 milliards de francs.

Le rachat - imminent selon la source - s'effectuerait sous la forme d'une reprise amicale. Interrogée par AWP, une porte-parole de la banque aux deux voiles a refusé mercredi de commenter l'information.

Disposant d'une filiale en Suisse depuis 1998, State Street est un géant des services financiers dont le siège se situe à Boston et qui compte près de 39.500 employés. Ses avoirs sous gestion (AuM) se sont élevés l'année dernière à 4100 milliards de dollars (près 4000 milliards de francs) pour des recettes de 12 milliards et un bénéfice net de 2,7 milliards.

Dans un commentaire, la banque Vontobel rappelle que le directeur général Thomas Gottstein s'exprimera à l'occasion d'une conférence organisée par Goldman Sachs. L'analyste Andreas Venditti s'attend à d'éventuels commentaires sur les spéculations de reprise. (AWP)

Thomas Gottstein ne commente pas les rumeurs de rachat

Le directeur général de Credit Suisse, Thomas Gottstein, n'a pas pris position jeudi quant aux rumeurs de rachat du numéro deux helvétique par l'américain State Street. "Nous ne commentons jamais les rumeurs de marché", a déclaré M. Gottstein lors d'une conférence des investisseurs, après une question du public. Son père lui a appris qu'il ne fallait pas "répondre aux questions stupides (sic)", a balayé le CEO lors de la "Goldman Sachs European Financials Conference". Mercredi, le portail financier Inside Paradeplatz a affirmé que State Street, basé à Boston, serait intéressé à reprendre la deuxième banque suisse. Le géant financier offrirait 9 francs par action Credit Suisse, représentant une prime de plus de 30% par rapport au cours de clôture de mercredi. Le cas échéant, l'offre valoriserait l'établissement zurichois à 23 milliards de francs. (AWP)

Commentaires