Abonnés

Anne Bobillier: «Les technologies de l’information sont souvent une nébuleuse pour les administrateurs»

SÉRIE D'ÉTÉ 5/10. Anne Bobillier est en charge de plusieurs mandats au sein d’organes de surveillance. En mai dernier, elle a été élue à la vice-présidence de Skyguide et à la présidence de Skysoft.

Anne Bobillier: «Aujourd’hui, j’ai un portefeuille de sociétés très varié avec l’aéronautique, le luxe, l’énergie et même une medtech. Ce qui les unit, c’est ma volonté d’amener une plus-value à l’entreprise, de participer à l’élaboration de sa stratégie tout en continuant à apprendre.»
Parvenue aux deux tiers de sa carrière, Anne Bobillier a ressenti le besoin de prendre du recul avec ses fonctions de directrice au sein de multinationales, de s’ouvrir à de nouveaux horizons. Déjà administratrice chez Skyguide, cette spécialiste des technologies de l’information décide alors d’en faire sa nouvelle profession. Et d’intégrer d’autres organes de surveillance comme celui de Rolex. Ses compétences l’amèneront ensuite à la vice-présidence de Romande Energie ainsi que de Skyguide o...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article