Abonnés
Article éditorial

L’inflation et le poids des mots

La Banque centrale européenne et la Banque nationale suisse tiennent leur réunion de politique monétaire à une semaine d'intervalle. Elles partageront la même préoccupation de ne pas surprendre les marchés.

Keystone
La présidente de la BCE, Christine Lagarde, sera très attendue jeudi.
La Banque centrale européenne aura une lourde tâche jeudi. Elle doit trouver les mots justes pour préparer les marchés à une hausse des taux qui sera annoncée lors de la réunion de politique monétaire suivante, en juillet. Sa présidente Christine Lagarde sait que ses paroles seront étudiées de près, aussi ne doit-elle pas laisser de place à un malentendu. Le moindre impair abimerait le crédit dont elle jouit et ruinerait ses efforts au moment de combattre l’inflation. La valse des étique...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article