Communiqué

Wien, Wien, nur du Allein s'affiche en format mondial

Le Béjart Ballet Lausanne dévoile aujourd’hui l’affiche du spectacle qui porte son grand retour sur la scène du Théâtre de Beaulieu, après trois ans de fermeture pour travaux.

avalanche.studio – photo : Jean-Luc Tanghe

Du 16 au 22 décembre, Gil Roman propose une pièce chorégraphique emblématique de Maurice Béjart créée en 1982 à Bruxelles, jamais dansée à ce jour par sa compagnie. Proposé dans un nouveau décor, ce ballet résonne aujourd'hui d'un écho particulier. 

1982, Bruxelles. Maurice Béjart règle en studio les derniers détails de son nouveau spectacle, Wien, Wien, nur du Allein. Le photographe Jean-Luc Tanghe, habitué des coulisses du Ballet du XXe Siècle, immortalise le chorégraphe, assis bras tendu devant la soliste Marcia Haydée. De ce cliché historique en noir et blanc, Marc Bally, d'Avalanche.studio à Montreux, ne retient que le mouvement énergique de Maurice Béjart désignant l'ailleurs. Un ailleurs qu’il met au cœur de la nouvelle affiche annonçant le retour du Béjart Ballet Lausanne au Théâtre de Beaulieu en décembre prochain, trois ans après sa fermeture pour travaux.

Wien, Wien, nur du Allein est un de ces ballets qui appartient à l'Histoire de la danse, qui occupe une place particulière dans l'œuvre de Maurice Béjart. De par sa complexité chorégraphique, l'exigence de la danse dans sa forme la plus rigoureuse, et de son propos aussi : en l’imaginant comme une métaphore de la fin d’un cycle de l’humanité, Maurice Béjart murait quatorze survivants d’un cataclysme dans un bunker, jusqu'à la ronde finale.

Hasard ou coïncidence ? Quarante ans après sa création, la compagnie a redécouvert "Wien, Wien" dans son studio à Lausanne alors que la pandémie imposait ses lois à travers le monde, l’enfermement comme dernier espoir tandis que les grandes musiques de l'école viennoise de la chorégraphie (Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert, Strauss, Schönberg, Alban Berg, Webern) résonnaient dans les locaux du BBL. À propos de son ballet, Maurice Béjart a écrit: « Vienne, un rêve, un espoir, une lente décadence, la mémoire d'un certain passé, Vienne, prisonnière de sa légende, Sodome et Gomorrhe d'un fleuve qui incarne la Valse, d'une valse qui tourne comme les planètes. À partir de là, on peut imaginer toutes les histoires possibles...».

Pour cette reprise et grande Première à Beaulieu de Wien, Wien, nur du Allein, Gil Roman a confié la réalisation d'un nouveau décor à la scénographe lausannoise Magali Baud.

Dates :

- 16 décembre – 20h

- 17 décembre – 20h

- 18 décembre – 18h

- 20 décembre – 20h

- 21 décembre – 20h

- 22 décembre – 20h 

Lieu Billetterie : Théâtre de Beaulieu, Lausanne 

Billetterie : En ligne : ticketcorner.ch. Par téléphone : 0900 800 800 (CHF 1.19/min.) Points de vente : Coop City, Fnac et Manor 

Informations : bejart.ch

Pour plus d’informations, merci de contacter le service presse : Mme Juliane Mathez au +41 21 641 64 77 ou j.mathez@bejart.ch