Abonnés

Ignazio Cassis appelle l'Italie à retirer Berne de sa «liste noire»

Le président de la Confédération, en visite à Milan, a déploré que la Suisse figure sur la «liste noire» de l’imposition des personnes physiques. Il a également évoqué l'imposition des frontaliers.

Keystone
Ignazio Cassis (à droite) s'est entretenu avec le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, en marge de l'inauguration de la House of Switzerland à Milan.
Le président de la Confédération Ignazio Cassis a appelé vendredi l'Italie à retirer la Suisse de sa «liste noire» concernant l'imposition des personnes physiques. Berne reste inscrite «sans raison» sur cette liste, a-t-il déploré.«Cela n'a pas d'importance, mais c'est 'moche' d'y figurer», a déclaré le Tessinois lors de l'inauguration de la House of Switzerland à Milan. Il s'exprimait en présence des ministres italiens des affaires étrangères Luigi Di Maio et de la Transition numérique Vitto...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article