Abonnés
Article contributeur

Réforme AVS 21: le mauvais signal du Conseil fédéral

Marco Taddei
Les études se suivent et se ressemblent, montrant que le vieillissement démographique entraîne inexorablement une pénurie de main-d’œuvre. Selon une analyse d’UBS, publiée début juillet, il pourrait manquer 300.000 travailleurs en Suisse d’ici dix ans. Une récente enquête de Crédit suisse abonde dans le même sens.   Le départ à la retraite de la génération du baby-boom va affecter les entreprises dès 2021. Et cette tendance va marquer le marché du travail helvétique pour les dix a...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article