Abonnés
Article contributeur

Reconnaissance faciale: le scepticisme gagne du terrain

Nathalie Feingold.
«Souriez, vous êtes filmé!». Cette expression culte, issue des caméras cachées humoristiques de la télévision américaine des années 50, ne fait plus rire personne. Car en effet, nous ne sommes plus seulement filmés, mais aussi identifiés, sans toujours savoir précisément par qui, et dans quel but. Les citoyens se méfient de plus en plus, les scandales arrivent et les pouvoirs publics s’interrogent: les lignes bougent. La reconnaissance faciale est une technologie qui mature depuis des dizain...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article