Abonnés
Article contributeur

Quand les robo-advisors seront nos amis financiers?

Xavier Comtesse
Longtemps mal considéré par les banquiers car peu performants, les «robo-advisors» connaissent une nouvelle évolution grâce à l’usage de l’intelligence artificielle (IA). Avec des débuts laborieux dans la gestion automatique de portefeuille (2006), ils ont progressé lentement vers plus de capacité d’analyse grâce à des techniques issues d’abord du big data et du data mining, puis depuis quelques années seulement avec l’usage d’algorithmes auto-apprenantes de l’IA. Aujourd’hui la situation a t...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article