Article contributeur

Performances, taupes et poussière

Les températures caniculaires révèlent les personnalités boursières. Qui vend du Burger, qui achète du Meyer.

Pécub

La plaine à Paléo exprime la réalité des marchés, des trous de taupe, où ne pas mettre les pieds, le reste en poussière, de quoi remplir poumons, portefeuilles et paniers. Sur les scènes, par-ci, par-là, les artistes chantent, dansent, font le spectacle et mettent en transe.

Après l’absence imposée. L’équipe à Daniel Rossellat revient tout comme avant, défie la sécheresse et redonne envie. Les forces fossiles se mettent au solaire. Les inconditionnelles bien orientées se prennent au goût du risque. Quelque chose a changé. Les artistes mettent en musique l’analyse des experts et des spécialistes. L’avenir sera-t-il enchanteur? Cela dépend de l’attention du public, du rythme et des paroles des chansons.

Du rock, du rap, du slam, du symphonique. Il y aura toujours des Sting pour performer, là où d’autres se font le trou de taupe ou mordent la poussière.

Commentaires

Les articles suivants pourraient aussi vous intéresser