Abonnés
Article contributeur

Pas de transition énergétique sans desserte ferroviaire performante

René Longet
Un bon quart, voire un tiers, des émissions de gaz à effet de serre sont dues au transport routier, et moins de 5% à l’aviation (civile). Or pour déplacer une même charge, le chemin de fer ne consomme qu’un cinquième de l’énergie nécessaire à la route, et beaucoup moins comparé à l’aviation. Celle-ci est d’ailleurs de plus en plus questionnée, en particulier pour les courtes distances. Ainsi, les fonctionnaires de la Confédération doivent désormais utiliser le rail pour tout déplacement profe...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article