Abonnés
Article contributeur

La face cachée de l’Allemagne

Michel Santi
En Allemagne, 9 millions de travailleurs sont des précaires qui sont rémunérés 10,80 euros l’heure à raison de 35 heures par semaine, et qui se font donc un revenu brut annuel de moins de 20.000 euros. Dans ce pays où le salaire médian est déjà bas (15 euros de l’heure), c’est donc le quart de la masse salariale allemande qui subit un traitement quasi esclavagiste de la part d’entreprises florissantes à l’exportation, ce avec le consentement d’autorités et de partis politiques ayant les yeux ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article